Fashion, lifestyle, London by Dear Vogue

Mon parcours professionnel en Angleterre

02bcaa76c3605a8f689b2d35261a602a

Hello les filles!

Je vous avais promis plus d’articles humeurs, j’ai donc décidé de vous parler de mon parcours professionnel ! Si vous me suivez sur snapchat, vous savez que je n’arrête genre… jamais. En trois ans d’expatriation en Angleterre, de Brighton à Londres, j’ai vécu des expériences incroyable, j’ai surtout évolué au fil des mois jusqu’à aujourd’hui. Je suis encore très loin du but mais j’avance de jours en jours ! 🙂

Subway

Quand je suis arrivée en Angleterre, j’avais tout juste 19 ans. Aucune expérience, juste mon bac et cette première année inutile en LEA. J’étais encore à l’université quand je suis arrivée à Brighton, car je n’étais pas sensée rester. Ou du moins je pensais continuer à distance. Premier job : Subway. Miteux ? Non, terriblement drôle ! J’ai vécu mes meilleurs moments avec ce job, il y’avait des gens de tous les pays, et on passait notre temps ensemble, à sortir, rigoler et profiter. A ce moment là, je ne pensais pas à l’avenir, j’étais juste heureuse d’être partie de France. J’y suis restée environ 1 an (quand même!).

 

American Express et l’arrêt des études

Les premiers partiels arrivaient à grand pas et j’étais toujours à Brighton. Je suis retournée en France pour les passer et le coeur n’y était pas : je ne connaissais plus personne (et ne voulais pas revoir les gens que je connaissais), je trouvais les matières plus qu’inutiles et je n’avais qu’une pensée en tête, retourner en Angleterre car j’y étais tellement heureuse. Après les partiels, je suis retourné à Brighton et ai continué ma petite life ! Arrivée en Juin, c’était l’heure d’y retourner. J’avais tout appris, et étudié pour ces partiels, mais je n’avais aucune envie d’y aller car je ne voyais pas l’intérêt. J’ai décidé de ne pas y retourner environ 3 jours avant. Ma mère n’a pas compris m’a décision et m’en a beaucoup voulu ! Entre temps, Alejandro m’avait poussé à postuler pour American Express et j’avais décroché le job en tant que customer service advisor.

img_3112

Mon boulot consistait à conseiller les clients, répondre aux questions sur leurs comptes ou sur leur cartes. Nous étions une équipe de français, et c’était une très bonne ambiance. Passer de préparer des sandwichs à avoir un bureau et être dans la finance, c’était le rêve ! Au bout d’un an et demi, j’ai décidé qu’il était temps de reprendre mes études, et ai postulé pour Marangoni où j’ai été acceptée. En Septembre 2015, j’ai quitté Amex et nous avons déménagé à Londres.

 

L’istituto Marangoni et Zara

Je vous ai déjà tout dit sur ma rentrée, les cours en vidéo, et ce que je pensais de ma première année. Etant donné que j’avais mis une somme considérable dans Marangoni, j’avais besoin d’un job et vite. J’ai commencé à travailler à Zara. Et ce job est bien plus stressant que subway ou american express. Petit traumatisme dirons nous ! Je suis quelqu’un de fort mais d’assez susceptible, et les gens qui y travaillent ne sont pas toujours poli, souriant ou tout simplement sympas… Cela fait maintenant un an que j’y travaille, et je m’y fais peu à peu, mais si c’est toujours un peu dur.

 

Career Girl Daily 

parcours-professionel

J’ai commencé à travailler pour Carer Girl Daily en Juin en tant qu’interne. Après 2 mois de stages et quelques difficultés (notament dues à mon anglais écrit qui n’était pas assez riche pour un mag), ils ont décidé de me garder en tant que fashion assistant. J’écris donc un article par jour pour eux, assiste à des événements et aide au développement. Je suis vraiment épanouie et j’ai enfin trouvé LE job que je veux faire « plus tard ». J’adore écrire pour eux, écrire sur la mode et voir comment ils se développent. Si vous voulez voir mes articles, c’est ici !

Vous l’aurez compris, entre Zara, l’université, le magazine et mon blog, je n’ai vraiment aucun moment pour moi. Mais c’est la routine que j’ai choisi et même si parfois elle n’est pas des plus confortables, je sais qu’au bout d’un moment « it will pay off » ! En un an, j’ai réalisé que Londres était un nid d’opportunité et qu’il ne fallait pas se décourager et savoir se vendre. Je réalise aussi que la mode peut être une passion et un métier !

J’espère que cette expérience servira et motivera d’autres expats, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire 🙂 Sur ces mots, je vous souhaite un excellent dimanche ! Love xxx

Share:

22 comments so far.

22 réponses à “Mon parcours professionnel en Angleterre”

  1. Myriam & Co. dit :

    Wahou.. j’ai adoré cet article, et je te rejoins sur l’idée que Londres est un nid d’opportunité! J’aimerai tellement pouvoir m’y installer.
    Tu m’as donné envie d’écrire moi aussi mon expérience professionnel sur le blog.
    En tout cas ne te décourage jamais, tu as été forte de tout abandonner pour tout recommencer à Londres!
    Je te souhaite encore tout pleins de belle chose dans cette ville, et que tu t’epanouisses encore plus dans les choses que tu entreprendras.

    Bisous ma jolie
    Myriam & Co.
    http://www.myriamandco.com

  2. Peleri dit :

    Bonjour,

    Ton parcours m’intéresse et je suis soulagée de voir enfin un commentaire positive sur Londres. Serait-il possible de t’envoyer un message sur ton adresse mail car je souhaite partir 1 an à Londres à partir de septembre prochain et quelques conseils ne pourront que m’aider.

    Je te remercie et te souhaite une agréable journée!

  3. Meilly dit :

    Je salue ton parcours ! Je suis assez admirative des personnes qui ont le courage de s’expatrier pour réussir ! Je te souhaite de bonnes choses pour la suite 🙂

  4. Malvina dit :

    Coucou Anaelle !

    Je penses qu’avant tout il faut croire en ses rêves et pas perdre de vue ce qu’on veut devenir.. Ca aide même quand on est perdu à avoir la tête haute ! Cet article était super, d’autant plus que je vais pas tarder à fêter mes un an d’amour passionnel avec Londres ! J’ai hâte de voir ou je serais dans 3 ans, en tout cas tu m’as inspirée !

    • DEARVOGUE dit :

      Ne surtout pas se décourager, même si Londres peut être horriblement dur financièrement, et stressant ! Merci ma Malvina, j’espère que tout va bien pour toi !

  5. Sarah dit :

    Bravo ! Le meme parcours que moi je suis venue à Londres pour faire fille aupair et d’un coup je me trouve une femme de menage ! C’etait dure en plus la famille ne parle pas l’anglais à la maison en gros je me suis fait arnaqué
    Que faire ?? Mes parents m’ont demandé de retourner en France mais j’ai refusé
    Que faire donc à Londres avec 300£ dans la poche !
    Je prie une chambre dans une auberge en 2 jours j’ai trouvé un job au tant que serveuse dans un restaurant et c’est la mon parcours pro commence à Londres
    …. desolé de raconter mon histoire mais c’est pour encourager toutes les jeunes filles et leur dire dans la vie il y a tjr de l’espoir
    Je tiens à te remercie pour ton article t’es couargeuse je te souhaite une bonne continuation .

  6. Eouzan.H dit :

    Oh très cool cet article! Et en plus j’ ignorais que Marangoni avait un antenne londonienne!

    En tout cas félicitation pour tes opportunités outre-manche! En plus je suis archi fan de ton boulot! C’ est vraiment un truc que j’ aimerais faire. Bref dans tous les cas en juin je partirais en stage et j’ espère pouvoir en décrocher un du côté de l’ angleterre ou des états unis alors on aura peut être l’occasion de se croiser! 😉

  7. Artenfall dit :

    Super article, tu as beaucoup évolué et c’est tant mieux ! J’aimerai aller travailler en Grande Bretagne moi aussi, du coup le fait que tu ai bossé pour Amex dans une équipe française me motive encore plus, j’ai fait du customer service français en Pologne jusqu’en Août dernier !

  8. ELVINEOHLALA dit :

    BRAVO !
    TRES BON ARTICLE 🙂

  9. ELVINEOHLALA dit :

    BRAVO
    Super article 🙂

  10. Yzy dit :

    BRAVO POUR TON PARCOURS!!! Je te souhaite de continuer à te réaliser!
    xoxo
    http://yzystyle.com

  11. Yzy dit :

    Je viens de jeter un coup d’oeil aux articles que tu écris, je suis entièrement d’accord avec la sélection des pièces KENZO que tu as réalisé! A ce propos je t’invite à venir voir mon blog car j’ai fait un article « 3 façons de porter le jogging Kenzo » et je serai heureuse d’avoir ton avis sur mon look et mon sens du style!
    Merci d’avance!
    xoxo
    http://yzystyle.com

  12. Ninon Ptrs dit :

    C’est un parcours plutôt original en effet, mais le principal c’est que tu ai trouvé ta voie 🙂 Tu as vraiment beaucoup de chance d’être à Londres, surtout si tu travailles dans la mode, tu dois bien t’éclater là bas 😉

    Ninon

    http://www.ninonptrs.fr

  13. jenstyle dit :

    quel jolie parcours ! tu t’en ai bien sortie 🙂
    ça fait rêver, tu donnes envie de se lancer, merci pour ta sincérité et conseils <3
    bisous

    Jen de https://jenstyle001.blogspot.fr

  14. FolieCurieuse dit :

    Wahou, ton parcours est impressionnant 🙂
    Comme quoi, on peut partir dans un autre pays et passer par pleins d’étapes , toutes plus enrichissantes , avant de trouver ce qu’on veut faire.

    Je pense de plus en plus sérieusement que lorsqu’on veut, on peut.
    A partir du moment ou on s’en donne les moyens tout est possible.
    Je n’aurai pas cru il y a quelques années, car je suis passée par une phase de chômage et je n’avais pas encore trouvé toutes ses choses que l’on peut faire « à côté » et qui nous apporte tellement pour notre avenir pro.

    Je pars en Espagne, à Barcelone plus précisément, et ça me réconforte en me disant que tout est possible 🙂

    • DEARVOGUE dit :

      Je suis complètement d’accord avec toi! Tout est possible si on s’en donne les moyens! D’ailleurs, un livre qui m’en a convaincu, c’est #girlboss de Sophia Amuroso, je ne sais pas si tu l’as lu 🙂
      Bonne chance pour Barcelone alors, ça va être génial!!!

  15. chic dit :

    Bravo pour ton parcours! très bel article! Je te souhaite une belle continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *